• Académie du Changement en Organisation

Témoignage d’Emmanuel BEGUINET sur le Cursus CP-CO


De responsable développement Lean Management dans une direction d’un groupe mondial de l’industrie mécanique, il est actuellement membre du comité de direction d’un regroupement de cliniques en charge du déploiement du changement.


Pourquoi m’engager dans une formation à l’accompagnement des organisations ?



J’ai rejoint la promo 20, début 2016. Ingénieur depuis plus de 15 ans dans l’industrie, j’avais souvent été témoin de situations où la recherche de la performance de l’entreprise semblait venir s’opposer à l’intérêt des salariés (démarche Lean mal comprise, réorganisations brutales, plans sociaux).


Convaincu qu’un autre chemin est souvent possible, j’ai souhaité pouvoir passer d’une position de témoin à une position de contributeur, dans un esprit de conciliation : quand il faut changer, changeons « avec » et non « contre ». Je ne portais pas le projet de me lancer dans le consulting mais bien celui d’apporter un autre regard, dans mon environnement professionnel.


Pourquoi avoir choisi le parcours Coach Professionnel - Coach d’Organisation d’ACO ?


Les raisons sont multiples, j’en retiendrai trois essentielles.


1. La prise en compte des différents niveaux d’intervention : individu, groupe, organisation.

ACO développe des compétences d’intervenant en organisation. Pour moi, l’enjeu est de concilier performance et engagement des acteurs de l’organisation. Au terme de cette formation, mon regard est centré sur le bien commun qu’est l’organisation et le projet qu’elle porte. Il s’agit d’un regard plus large que le team building ou le coaching individuel pris isolément. Cette perspective permet de situer les interventions en fonction d’un contexte et d’une finalité. J’y vois le gage d’une efficacité durable.


2. L’AT et la TOB pour cadre de référence.

ACO, c’est l’Analyse Transactionnelle appliquée au champ des organisations. Ce n’est pas une « méthode maison », de l’assemblage de connaissances. Nous sommes au contraire sur une théorie éprouvée qui combine systémique et psychodynamique, et qui propose des outils pour décrypter et agir. L’AT, c’est un réseau de professionnels, une dynamique de recherche permanente et aussi une déontologie qui protège l’intervenant et le client.


3. Le format du parcours : co-construction et durée.

J’avais pour ma part besoin de ces deux ingrédients pour évoluer d’une posture de conseil à celle de l’accompagnant. Et il me reste du chemin à parcourir !


Et maintenant ?


J’ai, au cours de mon parcours professionnel, développé la capacité à travailler avec des comités de direction au niveau stratégique, avec des chefs de projets chargés de mettent en œuvre la stratégie et avec les opérationnels qui améliorent les process d’exécution. Le parcours « Coach Professionnel – Coach d’organisation » m’a apporté le liant entre stratégie, projet et processus, c’est-à-dire : la capacité à travailler sur l’efficacité des équipes elles-mêmes. J’apporte, au sein de l’équipe de Direction à laquelle j’appartiens aujourd’hui, cet angle de vue original, qui ouvre de nouvelles perspectives d’action pour le bénéfice de notre organisation.

0 vue0 commentaire